Albi, Lengadòc | M-E. Sarthou (1911-1999), Paysages d’eau | Musée Toulouse-Lautrec #europe

Maurice-Elie Sarthou, Plage déserte, © Musée Toulouse-Lautrec, Albi.

M-E. Sarthou (1911-1999), Paysages d'eau

Du 12 octobre 2013 au 5 janvier 2014

Le musée Toulouse-Lautrec et le musée Fabre de Montpellier proposent une exposition en deux volets présentant l'œuvre de Maurice-Elie Sarthou (1911, Bayonne -1999, Paris) à partir de la collection Sutton-Sarthou. Un choix d'œuvres sur le thème de l'eau au mTL, et du feu au musée Fabre, permettra de découvrir ses huiles, aquarelles et gouaches.

Maurice-Elie Sarthou est l'un des représentants de la nouvelle Ecole de Paris des années 1950. Issu des écoles des Beaux-Arts de Montpellier et de Paris, Sarthou est peintre et professeur de dessin à Bastia, à Bordeaux puis dans la capitale. Il travaille entre Paris et Sète, où se situent ses deux ateliers. La majorité de son œuvre s'inspire de la luminosité et de la chaleur du Sud, des paysages de Camargue et des Baux-de-Provence.

Sarthou puise son inspiration et sa sensibilité dans les paysages qui l'entourent. Il saisit sur le vif des esquisses aquarellées, notes mémoires qu'il retranscrit dans son atelier. Il place au centre de son œuvre les éléments naturels dans des mises en pages fortes et structurées. Son trait précis et assuré nous renvoie à l'intensité et à la force de la nature. Ses gouaches, aquarelles et huiles sur toile magnifient les couleurs puissantes et vibratiles. Dans ses compositions lumineuses, les quatre éléments naturels, l'eau, la terre, le feu et le ciel deviennent pures sensations.

Il oscille en permanence entre figuration et abstraction faisant une synthèse entre son approche visuelle et son expérience intérieure. Son œuvre  trouve finalement son unité et son équilibre dans une figuration dite allusive. Entre transparence et épaisseur, construction et spontanéité, recouvrement et dévoilement, Maurice-Elie Sarthou transcende la réalité pour donner à voir l'essence même de la nature.

Commissariat de l'exposition: Danièle Devynck, conservateur en chef du musée Toulouse-Lautrec

- Horaires d'ouverture de l'exposition

Octobre : 10h-12h / 14h-18h  (fermé le mardi)
Novembre et décembre : 10h-12h / 14h-17h30  (fermé le mardi)
Janvier : 10h-12h / 14h-17h  (fermé le mardi)

- Tarifs:

Exposition temporaire : 5 euros 

Collection permanente + exposition temporaire :
- Adulte : 10 euros
- Famille  (2 adultes + enfants à partir de 14 ans) : 17 euros
- Etudiant ou groupe (à partir de 15 pers.) : 7 euros
- Enfant (jusqu'à 13 ans inclus) : gratuit

Musée Toulouse-Lautrec
Maison de l'Economie
1, avenue Général Hoche
81000 Albi, Lengadòc 

0 comments:

Post a Comment