Paris, France | Dolce vita? Du Liberty au design italien (1900-1940) | Musée d'Orsay

Antonio Donghi,Cirque équestre,© Droits réservés © Luca Carrà fotografo
Antonio DonghiCirque équestre© Droits réservés © Luca Carrà fotografo.

Dans l'Italie du début du XXe siècle,les arts décoratifs sont les héritiers d'une importante tradition artisanale et artistique, et se font en même temps les interprètes du désir de progrès d'une nation venant de trouver son unité. Ebénistes, céramistes, maîtres verriers travaillent en collaboration avec les plus grands artistes, créant un "style italien" qui influencera la naissance du designmoderne.

Cet itinéraire créatif riche, complexe et profondément nourri d'enthousiasme, s'est déroulé dans un contexte historique des plus sombre et difficile, qui finira par connaître l'issue tragique du régime mussolinien.

Pour cette raison, il est nécessaire de s'interroger sur la valeur de cette expérience et nous le faisons à partir du titre de cette exposition. Comment une créativité exceptionnelle peut-elle exister dans une nation qui court à la catastrophe ? Une "dolce vita" a donc vu le jour avant que Federico Fellini ne rende cette expression célèbre dans les années soixante?

Les arts décoratifs de cette époque, depuis les meubles excentriques de Carlo Bugatti jusqu'aux surprenantes chaises rouges de Marcello Piacentini, en passant par les objets extravagants des Futuristes, évoquent une créativité joyeuse, une capacité d'invention sans limites, mais surtout définissent ce caractère italien qui distingue aujourd'hui encore le design, la mode et l'art.

+ information:

#europe

0 comments:

Post a Comment